Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Energie et Logement / Isolation
Actions sur le document
Isolation

Isolation

Quels matériaux d’isolation choisir ?

  • Pensez à optimiser votre investissement : choisissez le meilleur rapport efficacité/prix.
  • Pensez aux primes : ne visez pas une épaisseur d’isolant, mais visez au moins la performance finale à atteindre pour recevoir la prime de la Région Wallonne.
  • Notez qu’il existe des matériaux naturels ou à base de produits recyclés avec des performances peu éloignées des produits synthétiques fabriqués à base de pétrole.
  • Cependant et de manière générale, il est important de toujours vérifier avec soin la performance annoncée d’un produit et sa validité.

Les types d’isolants

  • Synthétiques : les mousses de polyuréthane, de polystyrène expansé, de polystyrène extrudé, …
  • Minéraux : les laines de verre et de roche, la vermiculite, la perlite…
  • Organiques : la fibre de bois, la fibre de cellulose (journaux recyclés), le chanvre, le liège, la laine de mouton, la paille…

Comment comparer des isolants ?

  • Le R est le « coefficient de résistance thermique ».

    Plus le R est élevé, plus la couche d’isolant résiste au passage de la chaleur et l’isolation est donc meilleure. Ce coefficient de résistance dépend de deux choses : l’épaisseur de l’isolant et sa valeur λ (lambda).

  • Le λ (lambda) d’un matériau décrit sa conductivité thermique, c’est une caractéristique propre du matériau.

    Plus le λ est bas, meilleur est l’isolant. Les isolants disponibles couramment présentent des λ pouvant descendre jusqu’à 0,021 W/m.K.

Quelle est la différence entre R et λ ?

L’un n’est-il pas juste l’inverse de l’autre ? … Non.

Pour atteindre une isolation performante, donc une valeur de R élevée, il faut soit augmenter l’épaisseur du matériau isolant, soit utiliser un isolant performant et idéalement, combiner les deux.