Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Environnement / Plan Maya
Actions sur le document
Plan Maya

Plan Maya

Le Plan Maya, initié en 2011 par les autorités régionales, a pour objectif de sauvegarder les populations d'abeilles et d'insectes butineurs en Wallonie.

En 2012, notre Commune a signé la charte d'engagement "Commune Maya".

PlanMayaCommune2

Pourquoi ?

L’abeille mellifère est sans doute l’insecte le plus connu et le plus attendrissant pour petits et grands. Qui n’a pas eu droit à l’école au cycle de développement de l’abeille ou à la fécondation des fleurs par une abeille? Qui n’a jamais eu « un remède de grand-mère » à base de miel pour contrer une vilaine toux ou une grippe ?

L’abeille est très souvent le symbole de la vie, du travail, …

En visitant les fleurs pour en récolter le pollen et le nectar, les abeilles, comme les autres insectes butineurs, pollinisent et permettent la fécondation et la reproduction de plus de 80% des espèces végétales. Et comme ces végétaux sont souvent utiles voire nécessaires à l’existence de tout un cortège d’autres espèces animales, on comprend aisément que les espèces pollinisatrices jouent un rôle majeur en termes de préservation de la vie et de sa diversité sur notre planète.

L’activité de pollinisation est également essentielle pour notre agriculture. De nombreuses cultures parmi les fruits, les légumes, les oléagineux,… sont pollinisées par les insectes. Un tiers de l’alimentation humaine et trois quarts des cultures dépendent de la pollinisation par les insectes.

Malheureusement, en Wallonie, l'abeille domestique subit une régression inquiétante, les ruchers dépérissent et leur immunité semble en général affectée.

A coté de l’abeille domestique bien connue, ce n’est pas moins de 350 espèces d'abeilles sauvages et bourdons qui butinent les fleurs au travers de notre Wallonie. Ces espèces participent aussi à la pollinisation des végétaux et subissent également un déclin plus qu’important.

C’est surtout la diminution des ressources alimentaires qui est en cause dans cette situation alarmante. Le pollen est l’unique source de protéines pour les abeilles. Elles en consomment chaque jour une quantité importante. L’alimentation en pollen des larves et des jeunes abeilles influe directement sur le développement des organes, la taille, la durée de vie des abeilles ouvrières et leur défense immunitaire.

Les abeilles ont donc besoin de pollen en quantité, en diversité et en qualité.

Il est donc impératif de reconstituer dans nos paysages des espaces riches en plantes mellifères et dénués d’utilisation de pesticides autant que possible.

Comment ?

Notre commune s'est engagée notamment :

  1. A réaliser un ou plusieurs projets de plantation de végétaux mellifères sur certaines propriétés communales (prés fleuris, plantation d'arbres fruitiers, plantation d'arbres d’alignement ou de haies).
  2. A sensibiliser les enfants et les adultes aux rôles et bienfaits des abeilles et autres insectes pollinisateurs et aux actions à mener pour les préserver.
  3. A réduire puis à éliminer complètement l'usage des pesticides dans l'entretien des espaces publics, notamment en adoptant des techniques de désherbages alternatives.
  4. A enrichir le fleurissement de la commune avec des plantes mellifères, tant en espaces verts qu'en bacs à fleurs.
  5. A mettre en œuvre ou à poursuivre une convention « Bords de routes- Fauchage tardif » et à réserver certaines zones à un objectif particulier de fleurissement naturel (ramassage du foin, sursemis de fleurs, etc…)

Quelles réalisations concrètes...

  • Plantation de mellifères sur le site des anciennes carrières Ste-Anne à Labuissière.
  • Plantation d'une haie mélangée incluant de nombreux arbustes mellifères sur le site des anciens établissements Danthine à Labuissière.
  • Plantation d'arbres fruitiers et d'une haie d'arbustes mellifères à l'école communale de Fontaine-Valmont.
  • Plantation d'une haie mélangée incluant de nombreux arbustes mellifères à l'école communale de Merbes-Sainte-Marie.
  • Plantation d'une haie mélangée, d'un verger et semis d'un pré fleuri sur l'ancien terrain de football de Labuissière.
  • Incorporation de mellifères dans les bacs à fleurs et dans les parterres communaux.
  • Rencontres avec nos apiculteurs, ayant abouti à la formation d'une section apicole locale: l'Abeille de la Sambre.
  • Réduction drastique de l'usage des herbicides par les ouvriers communaux et recours aux méthodes alternatives de désherbage.
  • Co-organisation, avec la section apicole, d'une semaine de l'abeille
  • Co-organisation, avec la section apicole, de séances de sensibilisation dans les écoles de l'entité.

En projet...

  • Aménagement du parc de l'ancienne cure de Merbes-le-Château (actuel CPAS)
  • Aménagement d'un espace-vert à la ruelle Gagatte